Things To Consider If You Are Joining A Demo As A Non-Black Person

FRENCH VERSION

Instructions pour les personnes non-Noires lors des manifestations du BLM 

A FAIRE 

  1. ÉCOUTEZ. Et suivez les instructions de celles.eux qui dirigent la manifestation. Elles.Ils vous indiqueront clairement l’objectif de la manifestation et les attentes des allié.e.s.
  2. APPORTEZ VOTRE AIDE. Distribuez de l’eau, des snacks et des équipements de protection. Assurez-vous que les leaders de la manifestation sont hydraté.e.s, nourri.e.s et protégé.e.s.
  3. RESTEZ À L’ARRIÈRE ET SUR LES BORDS JUSQU’À CE QUE VOUS SOYEZ APPELÉ À AVANCER. Soyez prêt.e.s à vous interposer physiquement entre les manifestant.e.s Noir.e.s et la police pour assurer leur protection si nécessaire. Si vous entendez des “blanc.he.s devant” ou des “Allié.e.s devant”, avancez et joignez vos bras à ceux d’autres blanc.he.s pour former une barrière protectrice.
  4. SILENCE DEVANT. N’oubliez pas que vous êtes là en tant qu’allié.e et pour soutenir. Lors d’une manifestation du BLM, les seules voix devraient être des voix Noires.
  5. SOUTIEN JURIDIQUE. N’allez pas à une manifestation seul.e, essayez toujours d’y aller en groupe ou avec un.e ami.e. Inscrivez vos deux numéros d’urgence sur votre bras. Ceux-ci devraient être l’Ermittlungsausschuss (aide juridique) (EA) (030/692 2222), Notdienst der Strafverteidiger/innen (défenseur public) (0172 325 55 53) Si vous ou un.e ami.e êtes détenu.e, contactez l’EA ou le Notdienst der Strafverteidiger/innen en indiquant leur nom et leurs coordonnées.
  6. FILMER LA VIOLENCE POLICIÈRE. Filmez les détails qui donnent un contexte à la situation, le nombre de policier.e.s, les plaques d’immatriculation des fourgons de police, les numéros d’identification des agent.e.s.
  7. RESTER CALME À TOUT MOMENT. Cela est difficile. Vous serez émotif.ve et votre système sera inondé d’adrénaline. N’oubliez pas que c’est une question de vie ou de mort pour les manifestant.e.s.

À NE PAS FAIRE

  1. LANCER ou diriger des chants et des appels. Suivez les appels et n’ajoutez votre voix que lorsque cela est nécessaire.
  2. AGITER, VANDALISER DES BIENS OU ANTAGONISER. Ce faisant, vous vous mettez non seulement en danger, mais aussi les manifestant.e.s Noir.e.s qui vous entourent.
  3. PRENEZ DES SELFIES OU DES VISAGES EN PHOTO (surtout sans consentement). La police et les nationalistes blanc.he.s surveillent les réseaux sociaux pour identifier et cibler les manifestant.e.s.
  4. LIVESTREAM. Cela pourrait mettre les manifestant.e.s en danger s’elles.ils sont facilement identifiables.
  5. PARTAGEZ LES PHOTOS/VIDÉOS de la violence policière sur les réseaux sociaux. Donnez les preuves aux organisateur.rice.s de la manifestation et au KOP (kop-berlin.de). Elles.Ils savent quoi en faire.

Ce n’est pas un jeu. Participer à une manifestation est une décision sérieuse. Assurez-vous que vous êtes là pour la bonne raison. L’activisme performatif n’aide personne. Soutenez la sécurité des manifestant.e.s Noirs à tout moment.